Mes articles

Depuis plusieurs années, nous sommes inondés d’études sur l’allaitement. Et c’est un bien ! Mais qui dit étude scientifique publiée ne dit pas vérité pour tous et partout. Malheureusement, les médias oublient vite cela et diffusent des informations erronées…

Un bel exemple récent : à partir d’une étude sortie le 17 février 2014, voilà ce qu’en ont fait les médias ?

Un groupe de chercheur a étudié une population pauvre au Brésil. Ils ont mesuré l’apparition de caries et la durée de l’allaitement. Dans cette population, ils ont pu observer qu’il y avait plus de caries chez les enfants allaités longtemps (2 ans comparé à 6 mois).

A noter que, même dans le résumé disponible gratuitement sur le site PubMed, la conclusion indique bien en toutes lettres que cette conclusion n’est valable que pour CETTE population. Ils ne concluent nul part que l’allaitement est responsable de cette situation ni que c’est valable partout sur la Terre. En effet, une telle étude montre un lien entre 2 événements (la durée de l’allaitement et l’apparition de caries), mais ne peut pas montrer ainsi de lien de cause à effet, c’est à dire que l’allaitement long provoque davantage de caries. Il y a certainement de nombreux autres facteurs qui peuvent en être la cause, surtout dans ce genre de population.

Et voilà comment ce genre d’étude est relayée par les médias (en France) : « L’abus de lait maternel provoque des caries » .Vous remarquerez l’absence de point d’interrogation dans le titre ; l’étude américaine (on se sent toute de suite concerné en France en se disant qu’on est pareil), et la description de l’allaitement comme « trop longtemps ». L’article a beau mettre la citation du chercheur qui précise bien qu’il n’a pas démontré un lien de cause à effet, ce n’est pas ce que retiendront les lecteurs qui se seront peut-être même arrêtés avant ces dernières lignes.

Il n’est bien sur pas question de ne pas diffuser les informations. Mais c’est particulièrement navrant de voir les médias créer de toute pièce des conclusion pour créer un scoop. Et dans l’affaire, ce sont encore les parents qui vont s’inquiéter ou douter des bienfaits du lait maternel et de l’allaitement…

Martine Vergnol

5 Comments

  1. Un grand merci pour avoir réagit aussi vite à cette info qui me semble dénuée de sens ! Je me suis interrogée justement sur la fiabilité de cette étude en constatant que celle-ci n’avait été fait que sur une population pauvre du Brésil, comme on peut le dire « cherchez l’erreur »… et que bien évidemment quelques articles ont quand même la délicatesse d’écrire en bas de page…

    « L’étude ne suggère pas pour autant que le lait maternel provoque par lui-même des caries mais il est possible que la combinaison avec des excès de sucres raffinés présents dans certains aliments augmenterait le risque de problèmes dentaires. »

    Dans ce cas pourquoi écrire de telles inepties qui ne font qu’activer les mauvaises langues ?!

    J’en suis donc venue à me poser la question, s’il faut stopper l’allaitement au moment où les dents apparaissent, que faudra t’il donner ? du LA à qui on ajoute des sucres ? des solides ? ne sont ils pas plus propices à engendrer des caries ? le bon sens voudrait que l’on nettoie la bouche d’un bébé après chaque repas… alors ce n’est pas en remplaçant le LM par des fruits (sucres) et légumes que les caries n’apparaîtront pas. Le LM contribue à réparer l’émail dentaire.

    Merci encore pour votre article, qui permet de remettre un peu les choses en place, il faudrait que je pense à en faire un pour mon blog tient 🙂

    Bonne journée

    Répondre
  2. Martine Vergnol

    Merci pour votre commentaire Karine ! Espérons un peu plus de bon sens à ceux qui écrivent les articles alors 😉

    Répondre
  3. audrey galliot

    Evidemment que c est une connerie, faut bien vendre leur lait bourré d’allu dans des boîtes (pour certaines) pleine de bisphénol ou si ce n est dans les boites il y en a dans les biberons puisque chez nous l économie prime avant la santé ils écoulent leurs stocks de Bib « empoisonnés » avant de ne vendre QUE du 0 bisphénol A.
    Merci pour cet article enrrichissant.
    Bises

    Répondre
  4. Martine Vergnol

    Le problème des conflits d’intérêts, c’est qu’on finit par douter, ou au moins se méfier, de toutes les études…

    Répondre

Et vous, qu en pensez vous ?

© Copyright 2013 • Martine Vergnol - Consultante en lactation                                                                                  Plan du site          Mentions légales